Sélectionner une page

On peut avoir plein de raisons de débuter l’écriture d’un blog. J’ai choisi de commencer le mien car une conversation un peu particulière m’interpelle, celle de l’expérience humaine à l’ère du numérique et du big data, où les géants de l’internet arrivent à savoir avant les parents que leur gamine est enceinte; où nos voitures vont se conduire sans notre aide (et causer des accidents sans notre aide); mais aussi où la plupart des jeunes ne connaissent pas les attentats du 11 septembre; où même les retraités se mettent à utiliser WhatsApp; où le taux de divorce avoisine les 40%; où l’inégalité salariale entre homme et femme ne descend toujours pas en dessous des 19%; …
D’ailleurs, je suis assez curieux de savoir ce qui vous interpelle personnellement à l’ère où nous vivons (n’hésitez pas à laisser un commentaire).

…Mais avant de débuter l’écriture de futurs articles, connaissez-vous vraiment le sens du mot conversation?

Con·ver·sa·tion (n.f.) Échange de propos entre plusieurs personnes sur un ton généralement familier.
Etymologie. Du latin conversatio. –Larousse

En creusant l’étymologie, on peut trouver que la conversation se réfère à l’action de vivre avec une personne, de la fréquenter avec une certaine intimité. Conséquemment, être en conversation avec quelqu’un est l’action de partager un point de vue avec une certaine bienveillance. En revanche, bien qu’une discussion est aussi un échange de propos entre plusieurs personnes, l’étymologie du mot renvoie à la secousse, à l’ébranlement et au jugement, ainsi qu’à l’action de briser, fracasser ou encore faire voler en éclats. Par ailleurs, la particule dis- exprime bien cette séparation des points de vue, tandis que le mot conversation véhicule l’idée d’une (ré-)union à travers la particule con-.
Ainsi, je trouve souvent pertinent de me poser la question “suis-je en conversation ou en discussion, là?”.

Ce blog est une invitation à une conversation. Une conversation autour de sujets qui me tiennent à coeur comme les mathématiques, la science de la donnée, la psychologie ainsi que leurs interactions et interdépendances. Une conversation autour du thème de l’expérience humaine au début du 21e siècle.